AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ceci n'est qu'un début... ou peut-être une fin. [R.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ceci n'est qu'un début... ou peut-être une fin. [R.]   Mar 7 Sep - 19:04



« Le mariage est un acte d'amour en lui même;
Il est la fusion de deux âmes;
Et ce, pour l'éternité. »
    Les draps étaient doux. Étonnamment doux à vrai dire. Rien avoir avec ses vieux draps qui avaient vécu la guerre de l'adolescence et des premiers émois. Rien avoir avec ses vieux draps qui avaient vécu l'enfer de la machine à laver des centaines de fois.
    On eut pu dire que ces draps là étaient fait en soie, ou quelque chose d'extrêmement doux. Se frottant un peu dans cette douceur cotonneuse, Aoden sentit cependant qu'il n'était pas seul. Et, alors qu'il tentait d'ouvrir les yeux, un mal de tête fulgurant l'assaillit et il lui fallut presque deux minutes pour enfin se mettre en contact avec la lumière du jour qui perçait à travers les rideau.
    Il se tourna sur le côté et vit un ravissant dos. De jolis cheveux qui lui semblaient doux, par ailleurs, mais il fut incapable de se souvenir de quoi que ce soit.

    Le jeune homme entreprit alors de fouiller au fin fond de sa mémoire et n'y croyant pas, il en vint à la seule solution possible : Hypatie était dans son lit. Enfin, dans le lit.
    Alors, comme un diable sort de sa boîte, il sortit du lit. Mais se rendit compte d'un élément très important : Il était totalement nu. Pas de caleçon. Rien. Le pénis à l'air en somme.
    Dépité. Perdu. Et presque honteux, il se jeta sur un caleçon posé sur une chaise et l'enfila en quatrième vitesse, sa dignité était sauve.

* * * * *
    « Tu vas faire la gueule pendant tout le trajet ? » Dépité, Aoden en devenait énervé et presque mauvais. C'était une erreur. Ils ne se souvenaient de rien. Mais ce n'était pas uniquement de sa faute merde ! Un avocat règlerait ça en moins de deux et tout rentrerait rapidement dans l'ordre. Du moins, il l'espérait.
    « Très bien. Tu ne veux pas parler, alors on ne parle pas. Mais je te préviens, une fois à Galway, on va chez, on met tout à plat et j'appelle un avocat ! »
    « Je ne fais pas la gueule. C'est juste que... Laisses tomber. » Quelle réponse éloquente.

    Alors il jeta un coup d'œil à cette alliance qu'il n'avait pas enlevé. Elle signifiait beaucoup pour lui. Et jamais Aoden n'aurait souhaité être marié de la sorte. Parce qu'en plus, il connaissait le rêve de Hypatie, et cela le faisait se sentir très mal. Très, très mal.

* * * * *
    Il se gara. Mal. Mais peu lui importait. Le propriétaire pouvait bien lui laisser un mot, ou lui faire une réflexion, il n'en avait cure. Qu'il aille se faire voir lui aussi. Qu'ils tous se faire voir songea-t-il en claquant rageusement la portière de sa voiture.
    Puis, jetant un coup d'œil à Hypatie, il perdit rapidement cette colère. Elle aussi devait être perdue. Elle aussi devait ne pas comprendre ce qui s'était passé et rager de ne pas s'en souvenir.
    Alors son visage se détendit.
    Il monta les escaliers calmement, et une fois arrivé devant sa porte, il entreprit de prendre une voix théâtrale en ouvrant la porte.
    « Voilà, je te présente mon chez moi.... » Il se tortura les mains un moment, avant de refermer la porte, presque penaud.«  Et, hum... Je suis désolé pour tout à l'heure.. Je me suis énervé pour rien. C'était... Je déteste avoir des trous de mémoire. Et enfin.. Tout ça me dépasse. »
    Alors, dans un ultime soupir de désespoir, il s'affala sur son canapé, invitant d'un coup d'oeil Hypati à faire de même.

    Il fallait discuter. Ce ne serait probablement pas facile, mais il le fallait.

BANNIERE PAR BAD ROMANCE
CITATION PAR WHITE COTON
Revenir en haut Aller en bas
Hypatie R. Deluca

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 05/09/2010
Crédits : ESPÉRANCE™

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Surveillante
Addiction: Le chocolat et les pots d'Häagen-Dazs
Pense-bête:

MessageSujet: Re: ceci n'est qu'un début... ou peut-être une fin. [R.]   Mer 8 Sep - 12:58


    Il y a deux sortes de mariages :
    le mariage blanc et le mariage multicolore
    parce que chacun des deux conjoints en
    voit de toutes les couleurs.
    [Georges Courteline]




    ¤Lorsqu'on vient de se réveiller, la toute première seconde avant d'émerger est la plus douce, la plus apaisante, la plus reposante. On a l'impression que tout va bien, on ne se rappelle plus de rien, on est dans une bulle, sa propre bulle, mais lorsqu'on commence à basculer de ce monde là on a la réalité qui vient de vous frapper de plein fouet. C'était exactement ce qui venait de se passer pour Hypatie. Elle se sentait bien, elle avait à nouveau 10 ans, elle était dans sa petite maison à Buenos Aires avec son frère et ses deux parents et puis d'un coup un fulgurant mal de tête l'accabla et puis, et puis c'était bizarre, elle n'était pas dans sa chambre ... Elle ouvrit alors un oeil, ouch la lumière faisait terriblement mal et ... elle était nue. Elle se redressa alors d'un coup et vit, debout en caleçon Aoden. Un petit cri s'échappa alors de sa bouche et d'un geste vif elle attrapa le drap pour couvrir sa poitrine nue. Elle ne comprenait pas ce qu'elle faisait là, en plus ce mal de tête l'empêchait de pouvoir réfléchir et puis vu le regard noir qu'elle lançait à celui qui était son ex on pouvait comprendre qu'elle lui en voulait. Oui oui, c'était sa faute.

    Mais lorsqu'elle s'attarda un peu plus sur lui, un détail la frappa au visage. Une bague, ou plutôt une alliance qu'il portait à son annuaire gauche et là elle regarda rapidement sa propre main et se vit avec son doigt décoré. Un regard vers sa bague à lui, vers la sienne.¤


    Oh non.

    ¤Ce fut les seuls mots que la jeune femme pu faire sortir de sa bouche. C'était pas possible, c'était une blague, un mauvais coup monté par des amis. Ils étaient trop bourrés et on leur avait fait croire ça, oui oui, c'était la seule explication plausible.
    Une fois dans la voiture sur le route du retour, le jeune professeur commença alors à lui parler de façon beaucoup plus froide qu'à l'accoutumé, il était certain que ce n'était pas en empruntant un tel ton qu'il allait pouvoir sortir quoi que ce soit de la brunette. Butée, elle ne voulait pas répondre, de toute façon quoi dire ? Elle ne se souvenait de rien et ce n'était pas dans ses habitudes. Jamais elle n'aurait du accepter de partir en week end avec lui, c'était le plan foireux ça !

    Enfin ils arrivèrent, oui ENFIN, parce que ce trajet lui avait parut bien plus long que lorsqu'ils étaient partis. Bien sur, elle aurait préféré qu'il la ramène directement chez elle, mais il avait raison sur ce point là, ils devaient parler de tout ça et tout mettre à plat, mettre fin à ce foutu mariage. Elle n'en voulait pas ! Elle voulait se marier oui, mais pas avec lui ! Elle voulait être avec l'homme de sa vie, son prince charmant, son âme soeur et pas ... Aoden. Certes il était beau, ils s'entendaient bien ensembles, mais ils ont déjà été un couple et ça ne fonctionne pas entre eux, sinon pourquoi ils se seraient séparés ?
    Ils entrèrent dans l'appartement d'Aoden et lorsqu'il lui "présenta" son nid douillet elle lui lança un regard qui suggérait qu'elle n'avait en aucun cas envie de plaisanter, ce n'était pas le moment, pas du tout même. Elle soupira alors, et vint s'assoir à côté de lui, bien que laissant un espace raisonnable entre eux, être près de lui, voilà ce que ça lui coûte, une bague au doigts !¤


    Je comprends pas non plus je ... ¤Elle fit une petite moue et se gratta le haut de la tête¤ J'en veux pas de cette bague ! J'en veux pas de ce mariage tu as intérêt à trouver une solution ¤dit elle avant de retirer la bague qu'elle n'avait toujours pas quitté et de la poser sur la table basse situé devant eux¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ceci n'est qu'un début... ou peut-être une fin. [R.]   Mer 8 Sep - 14:25


« Aucun mariage n'est le même qu'un autre;
Certains durent envers et contre tout;
D'autre s'éteignent aussitôt que le vent souffle. »
    Ils avaient eu une histoire. Oui. Pas particulièrement belle. Pas moche non plus. En réalité, cela n'avait duré que quelques courtes semaines, et sur le coup, Hypatie n'avait été qu'une pansement pour cautériser la plaie béante laissée par Timothy. Et puis, Aoden avait fini par s'attacher à la jeune femme et, pris de scrupules il avait rompu. Ou du moins ils avaient rompu. Et depuis, Aoden s'en voulait terriblement.
    Parce qu'il aurait aimé former un couple avec Hypatie dans d'autres circonstances.
    Parce que, s'ils s'opposaient sur bien des points, il éprouvait toujours une profonde affection pour la jeune femme.

    Alors, se retrouver nu dans le même lit qu'Hypatie et sans aucun souvenir de ce qui s'était passé la veille avait de quoi le faire sérieusement douter. Mais surtout de quoi le mettre en colère contre lui et cette stupide idée de week-end « entre amis ».
    Il connaissait pourtant les évènements inhérents à ces festivités purement irlandaises.
    Il connaissait son penchant irrévocable pour le véritable whiskey irlandais.
    Il connaissait leur passé commun.
    Et pourtant. Pourtant elle accepté et ils étaient partis la fleur au fusil vers ce qui allait être à bien des égards une terrible bataille.

* * * * *
    Alors, ils les conduisit jusqu'à chez lui où ils discuteraient. Parce qu'il le fallait. Parce que les choses ne pouvaient rester telles qu'elles l'étaient.
    Présentant théâtralement son appartement dans l'espoir de dérider un peu celle qui était désormais sa femme, il fut déçu de constater qu'elle n'était certainement pas encline à se dérider.

    Elle ne comprenait pas. Bien. Parce que lui comprenait peut-être ? Parce qu'il était censé être capable de tout régler en plus ?! N'était-ce pas se foutre de la gueule du monde ?!
    Alors, certes, ce n'était pas de la faute d'Hypatie, mais ce n'était pas non plus de la sienne à ce qu'il sache. Il ne l'avait pas forcée à l'épouser et elle avait été suffisamment bourrée ne pas refuser ce mariage.
    Alors il n'y avait pas qu'un coupable dans cette histoire. Ils avaient été deux au mariage. Ils seraient deux à chercher une solution.
    Se renfrognant quelque peu à « l'accusation » de sa femme, Aoden se tourna lentement vers elle, et n'ôta pas son alliance.

    « JE vais trouver une solution ?! Tu m'excuseras Hyp', mais NOUS sommes dans le même bateau. Je ne souhaite pas plus que toi que nous restions mariés parce que ça n'a pas été fait dans les règles. Cela dit, je ne vous pas POURQUOI ce serait à moi et uniquement à moi de remédier à cet 'incident'. » Et voilà. Il s'était encore énervé. Et c'en était terrible. Parce qu'il n'avait pas l'habitude de s'énerver.

    Alors il respira un grand coup. Jeta un coup d'oeil à son alliance et décida de pas la retirer. Puis, attrapant le contrat de mariage – qu'ils avaient retrouvé, froissé, sur une table dans leur chambre d'hôtel – il le parcourut rapidement, émit quelques sons d'approbation et retourna son attention sur Hypatie.

    « Bien. Ce qu'il nous faut, c'est un avocat. Je crois qu'il est possible d'annuler le mariage si on s'y prend assez tôt. Comme ça, ce ne sera notifié nulle part... » Et il se tut. Parce qu'une vague de regret l'envahi. Ils avaient fait une belle bêtise. Et elle pourrait peut-être modifier pour toujours le reste de leur vie.
Revenir en haut Aller en bas
Hypatie R. Deluca

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 05/09/2010
Crédits : ESPÉRANCE™

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Surveillante
Addiction: Le chocolat et les pots d'Häagen-Dazs
Pense-bête:

MessageSujet: Re: ceci n'est qu'un début... ou peut-être une fin. [R.]   Jeu 9 Sep - 13:22


    L'amour, même en dehors du mariage,
    est toujours moral ; un mariage sans amour
    est toujours immoral.
    [Ellen Kay]



    ¤Jusqu'à présent, Hypatie et l'amour ça faisait deux. Du moins elle pensait avoir connu ça une fois, mais là encore elle n'était pas sure, pourtant, elle avait eu le coeur brisé, c'est vrai, voir son homme avec une autre qui se dit être votre amie en plein action, ce n'est jamais très réjouissant. Elle avait eu mal certes, mais elle s'était également relevée. Après, il fallait l'avouer, peut être était elle trop exigeante, elle en demandait un peu trop, elle voulait une personne, non pas parfaite car ça n'existe pas, mais elle avait un idéal bien précis en tête et Aoden avait bien des traits de cet idéal là, mais ils s'étaient rendus compte que finalement être amis c'était peut être pas plus mal que ça. Peut être qu'au final ils avaient voulu se mettre ensembles au mauvais moment. Lui après sa rupture d'une longue histoire, elle, suite à un premier amour, et on le sait, le premier amour marque toujours les esprits et peut être fondateur d'une ligne conductrice dans ce domaine là.

    Hypatie n'aurait jamais du accepter de partir en week end avec lui, certes ils étaient devenus amis, mais un ex ... un ex, et une week end de ce type là, on sait bien qu'au final il risque de se passer quelque chose, d'autant plus lorsqu'on se met à picoler et que le doux nectar alcoolisé vous désinhibe totalement ! Elle le savait tout ça, d'autant plus qu'elle ne tenait pas énormément l'alcool, juste ce qu'il faut, mais il suffisait de quelques mélanges pour qu'elle soit littéralement bourrée, et là c'était pire, puisqu'il y avait un énorme trou noir dans sa tête et au réveil des conséquences qu'elle n'aurait jamais pu imaginer.

    Les voilà maintenant chez lui, installés sur ce canapé, assez mal à l'aise, du moins pour Hypatie qui tentait de retourner le problème dans sa tête, mais toujours rien, rien ne lui revenait, même pas un petit souvenirs. Non, il n'y avait que leur alliances et le contrat du mariage.
    Nues, c'était la chose en fin de compte qui raisonnait le plus en elle, avaient ils passés la nuit ensembles ? C'était ce qui semblait être le plus probable, sinon pourquoi se déshabiller ? Ils auraient pu dormir ensembles, ou puisqu'ils semblaient être ivres morts, s'endormir n'importe où totalement habillés, alors que là non ... ils s'étaient tous les deux réveillés totalement nues. Avaient ils décidés de "profiter" de leur "lune de miel", de leur première nuit de mari et femme ? Mais bon sang, qu'est ce qui leur était passés par la tête ! Certes l'alcool peut vous faire faire des choses assez bizarre, mais Hypatie a toujours été raisonnable -bien trop parfois d'ailleurs - et ça, ça ne lui ressemblait pas.

    Et là forcément la réaction de la brunette ne se fit pas attendre puisqu'elle rejeta toute la faute sur son mari. Ce n'était pas de sa faute à lui, c'était leur faute à eux, mais voilà, elle avait du mal à assimiler tout cela et était dans le déni total. Pour elle, c'était sans doute une idée à lui, alors qu'au final, qui dit que ce n'était pas une de ses idées tordues à elle ?
    Elle s'énervait contre lui, il s'énervait contre elle, et si ça continuait comme ça, jamais ils ne pourraient discuter calmement et tenter de trouver une solution. ¤


    Arrêtes de me parler comme ça ! J'ai l'impression d'avoir mon père sur le dos entrain de me sermonner et je n'aime pas ça du tout...

    ¤Elle fit alors une petite moue, non elle n'aimait pas se faire engueuler de la sorte même s'il fallait l'avouer, c'était elle qui avait commencé la première à s'exciter¤


    Je ne connais pas d'avocats ... donc si tu as une annuaire on pourrait tenter d'en trouver un qui pourrait régler nos soucis


    ¤Elle le regarda alors et vit qu'il avait toujours son alliance¤

    Pourquoi tu la gardes ?

    ¤C'est vrai ! Après tout, elle l'avait bien vite retiré alors que lui non, il la gardait. Ça ne le gênait pas ? Ça ne lui faisait pas bizarre ? Parce que elle si, certes elle était jolie, on ne pouvait pas dire le contraire, mais ce n'était pas un mariage d'amour, c'était une bêtise faite par deux amis un peu trop saoul !¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ceci n'est qu'un début... ou peut-être une fin. [R.]   Lun 20 Sep - 19:41


Il n'y a point de couple
sans sentiments ; Mais les sentiments
ne s'acquiert que grâce à un couple.
    Aoden, depuis qu'il s'était assis sur son canapé en compagnie de sa femme, n'était plus que tension. Tous ses muscles étaient contractés, tous ses nerfs étaient à l'affût du moindre message, e la moindre information, ce qui donnait à l'enseignant une allure presque militaire.
    Et pourtant, ce n'était certainement pas sa posture habituelle. Mais les récents évènements, et l'anxiété qu'ils avaient subitement engendré – en plus de tous les soucis administratifs et personnels qui n'hésiteraient pas à pointer le bout de leur nez dès qu'ils auraient le dos tourné – mettaient Aoden dans un état presque second où toutes ses facultés intellectuelles n'étaient tournées que vers un seul objet : Ce mariage. Son mariage.
    Et le pire, dans toute cette histoire n'était probablement pas de se retrouver marié à Hypathie. Non, le pire était ce trou de mémoire béant et sans fond. Parce qu'aucun détail de la soirée – du moins pas après un certain nombre de verres – et même de la nuit ne lui était revenu en mémoire. Alors il avait été profondément désappointé à son réveil. Et peut être d'autant plus parce que la femme qui avait partagé son lit était Hypathie. Une jeune femme avec laquelle il avait déjà eu une histoire. Une jeune femme avec qui il aurait préféré ne pas vivre un tel bordel.

    Et alors qu'ils étaient supposés avoir une conversation adulte – parce qu'ils étaient adultes – aucun des deux ne semblait capable de garder son calme face à une situation qu'ils ne maîtrisaient visiblement pas.
    Et si Hypathie l'accusait de tout, Aoden, lui, s'était laissé emporté en s'exclamant presque violemment qu'elle aussi était coupable de cette bêtise. Et qu'elle aussi devait chercher une solution.
    Ils avaient été deux à se marier, ils seraient deux à annuler ce mariage – ou à divorcer, parce qu'Aoden pressentait pour le moins étrangement qu'on ne leur accepterait pas la « dissolution ».

    « Oh... Excuses-moi si je te rappelle ton père. Excuses-moi si le fait que tu m'accables m'énerve et si, je considère injustement que nous sommes deux dans cette galère. » La voix était calme, posée, mais le ton était mordant, voire incisif. Et ce n'était certainement pas un ton qu'on avait l'habitude d'entendre dans sa bouche.
    Cependant, la moue – légèrement boudeuse – que Hypathie laissait ancrée sur son visage le rasséréna quelque peu et, comme pour signifier que son énervement s'envolait, il jeta un coup d'œil à son alliance avant de se tourner vers sa légitime épouse.

    « Je ne connais pas personnellement d'avocat, et je ne suis pas spécialement intéressé par l'idée de piocher dans l'annuaire. Cela dit, je crois que l'une de mes sœurs à un ami avocat, je devrais peut être l'appeler... » Effectivement, Aoden n'avait aucunement l'intention d'appeler un avocat au hasard. Ce n'était pas véritablement un manque de confiance, mais l'enseignant avait toujours préféré travailler ou faire appel à des gens qu'ils connaissaient ou qui connaissaient sa famille d'une manière ou d'une autre. Restait à savoir si Hypathie était prête à faire confiance à sa « belle famille ».

    Lorsqu'elle lui demanda pourquoi il gardait son alliance, Aoden se retrouva comme deux ronds de flan. Presque pantois devant une question pourtant simple, il ne savait effectivement que répondre à sa chère et tendre femme. Après tout, il n'avait aucune raison vraiment valable pour la garder. Pourtant, il l'avait décidé en quelques millièmes de secondes. Alors, inspirant profondément, il se tourna face à Hypathie.

    « Je... Je ne sais pas trop. Je crois que je trouve ça « symbolique ». Je... Enfin, je n'ai étrangement pas très envie de l'ôter... » Quelle explication ! Vraiment, sur ce coup, il avait été extraordinairement clair.


je suis désolée, ce n'est pas mon meilleur rp...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ceci n'est qu'un début... ou peut-être une fin. [R.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
ceci n'est qu'un début... ou peut-être une fin. [R.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ceci n'est pas une pipe, c'est plutôt un tripe
» Ceci n'est pas un (vrai) troll
» + âmes sensibles s'abstenir, ne lisez pas ceci. (a)
» Ceci n'est pas une illusion !
» Salut à vous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEAVE THE KIDS ALONE. :: Galway :: Prospect Hill-
Sauter vers: