AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HEWITT Prudence; linger on (her) pale blue eyes.

Aller en bas 
AuteurMessage
Prudence Hewitt

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 19/09/2010

MessageSujet: HEWITT Prudence; linger on (her) pale blue eyes.   Dim 19 Sep - 23:52

PRUDENCE LISBETH HEWITT.

    ❖ Déclinez votre identité.


Prénom, nom : HEWITT; Prudence Lisbeth.
Âge, date et lieu de naissance : Née le deux octobre mille neuf cent quatre vingt trois; donc vingt sept ans très prochainement.
État civil : Célibataire.
Emploi : Professeur.
Matière enseignée : Philosophie.
Groupe : Excuse me Mr.

    ❖ Entretien d'embauche.


Avant de rejoindre l'équipe éducative, il faut passer un entretien avec Mr. O'Cahan, le principal.

Bonjour! J'aimerais d'abord que vous m'expliquiez quelles sont vos motivations pour cet emploi.
A chaque entretien que j’ai pu faire, ce fut à chaque fois la première question. Autant dire que j’y suis habituée et je vous répondrais sans hésiter que ma principale motivation est le développement d’un esprit d’analyse, et critique également, des élèves. Qu’ils apprennent à pousser leurs réflexions jusqu’au maximum afin de se bâtir une opinion inébranlable, que personne ne pourra influencer tant elle leur sera propre. Vous savez, la philosophie n’a rien à voir avec les autres matières, mis à part l’histoire peut-être quand cette dernière est bien enseignée. Les cours de philosophie ne résulte pas d’un apprentissage de terminaisons et de vocabulaires comme dans les matières linguistiques, ni d’une mémorisation de formules des disciplines scientifiques. C’est une véritable étude de l’homme, de son comportement, de sa vie dont les élèves peuvent se baser pour tenter de comprendre l’être humain mais aussi les grands débats de notre époque et de se poser de vraies questions sur leur existence. J’ai envie de partager cette passion avec les futurs hommes de demain, de les aider car certains verront dans ma discipline, une vraie aide s’ils viennent à se poser les bonnes questions. C’est une matière vraiment « humaine » dirais-je, où tout repose sur la réflexion et les aider à réfléchir par eux-mêmes est pour moi une énorme satisfaction et vraiment ma plus grande motivation.
Bien. Et comment vos amis ou votre famille vous décriraient-ils ?
Cela dépend à qui vous vous adressez, je suis tout et son contraire. Prenons un exemple tout bête; je suis une personne solidaire haïssant l'aide. Un "paradoxe", en somme. Si je vois quelqu'un dans le besoin, je suis prête à lui donner un coup de main; ainsi pour certains, j'ai le coeur sur la main. Mais quand on me vient en aide, les personnes sont mal reçues. Mes proches diront que je tiens à être débrouillarde et surtout pas une assistée. Bien qu'aider les autres me semble tout à fait normal, que les autres m'aide m'est insupportable. Et les plus généreux de mon entourage, ayant voulu m'aider parfois, me qualifiraient d'ingrate à cause du refus qu'ils ont essuyer. Nestor Roqueplan saurait excuser ce semblant d'ingratitude: c'est l'indépendance du coeur. Quoiqu'il en soit, nous avons tous une personnalité différente dans notre vie privée et professionnelle donc pourquoi continuer à discuter sur la vision qu'à ma famille de moi puisqu'elle ne serait pas la même au sein de l'établissement.
Quand vous ne travaillez pas, comment vous occupez-vous ?
Et bien, quand le tas de copie sur mon bureau sont corrigées, je peaufine mes essais, mes écrits en somme, afin de les soumettre à la publication. Cependant, je ne passe pas ma vie derrière mon bureau. A l’occasion, je vais au théâtre, aux expositions, aux festivals, aux musées et à mes heures perdues, je me maintiens mon niveau de danse classique. J’en fais depuis mes trois ans. Et puis d’autres activités moins « intéressantes » dirais-je, bien que je ne sous entend pas que les activités dites précédemment soient d’un immense intérêt. Ce ne sont que mes « hobbies » et ma modestie ne saurait leur donner une grande valeur. J’aime voir les matchs de base-ball à la télé, errer dans un parc, une rue ou autre, sans aucun but. On apprend tellement de choses seulement en observant ce qui nous entoure. J’aime feuilleter les magazines de voyage, histoire de me donner des idées pour mes prochaines destinations. Bon, pour être honnête, je ne vois pas l’intérêt de vous lister mes occupations (petit silence) mais je crois que vous voulez savoir coûte que coûte. Et bien, j’aime décorer mon intérieur, fumer une cigarette assise sur une balançoire, voir un bon film avec une tasse de café, regarder la tête des gens qui sortent du coiffeur, me moquer de ceux qui grimacent en prétendant qu’ils adorent leurs nouvelles têtes, prendre le train et m’arrêter à une destination au hasard, me balader dans les rayons de fournitures scolaires, je donne aussi de mon temps dans des associations caritatives et je suis bénévole lors de certains évènements comme des concerts, ou des festivals, histoire de donner un petit coup de main et rencontrer de nouvelles personnes. Le contact humain reste important dans la vie.
Qu'aimez-vous et que ne supportez-vous pas?
Réponse.
Envisagez-vous l'emploi de professeur de philosophie comme un job de passage ou une réelle carrière?
C'est une réelle carrière que je veux mener jusqu'au bout afin d'être élue meilleure professeur de philosophie. Engagez-moi, et je vous promettrais fidélité sans jamais quemander d'augmentations. Non, honnetement, un job de passage aurait été, selon mes critères, un emploi que j'exercerais par nécessité puisqu'il faut bien gagner sa vie; or ce n'est pas le cas. Je ne considère pas mon métier comme étant une transition, mais comme une réelle expérience dans ma vie. J'aime la matière que j'enseigne. Un job de passage aurait été, pour moi, une place en tant que vendeuse en librairie avant d'intégrer, je l'espère, l'équipe éducative de cet établissement. Mais parler de "réelle carrière" est un peu exagéré dans mon cas. Vous savez, j'écris. De diverses choses. Essais philosophiques, contes pour enfant, nouvelles. Comme beaucoup de professeurs. C'est écrivain que j'envisage comme une réelle carrière.
Citez une expérience marquante qui vous influence encore aujourd'hui.
Huit février mille neuf cent quatre vint quinze ; j’avais douze ans. Dans ma famille, la danse classique était une passion commune. Ma grand-mère avait ouvert la marche, enseignant cet art à ma mère. Mes parents se sont rencontrés lors d’un ballet et leur cérémonie de mariage s’était déroulé sur cette même scène où ils s’étaient vus la première fois. Ils partageaient une vision très romantique de la vie. Bien sûr, je n’ai pas échappé à cette tradition et j’ai appris à danser alors que j’avais tout juste appris à marcher. Ce jour là, j’avais une représentation devant des milliers de personnes. C’était ma vie, ma passion et mon futur métier ; danseuse de ballet. Vous savez, quand on naît, des millions, des milliards de possibilités nous sont proposées. Les vies parallèles. Vos choix influent sur votre vie. Enfin, je suppose que vous le savez, tout le monde le sait, mais quand on est jeune, on n’y pense pas forcément. Ce huit février changea la donne. Une douleur à la jambe qui traînait depuis quelques semaines, un avis médical non écouté ; et ce jour-là, je finissais à l’hôpital pour une opération délicate et un verdict difficile à entendre. Un coup dur à encaisser, qui d’ailleurs prit plusieurs années avant d’être accepté : « je ne pourrai jamais être danseuse professionnelle ». Un rêve de gamine, mais qui était tellement possible pour moi avant cet accident. J’étais bonne, vous savez, un port de tête inégalable, des centaines de médailles dans mes tiroirs. Et finalement, un professeur de philosophie pas comme les autres. Il me transmit sa passion, m’aidant à voir le monde sous un nouveau jour et c’est grâce à lui que je suis là aujourd’hui. Si ce huit février, j’avais décidé d’écouter le médecin, si j’étais resté chez moi, si tout c’était passé différemment, je n’aurais pas eu cet accident et à cette heure, qui sait, je serais peut-être entrain de m’entrainer pour ma représentation de ce soir. « Mais des avec des si, on mettrait paris dans une bouteille » comme disent les français.
Avez-vous des tics, des manies, voire des phobies?
Comme tout le monde, je suppose. A vrai dire, plusieurs choses m’effraient. Des peurs basiques dirais-je, comme celle des abeilles, des orages bien qu’étrangement ces phénomènes m’émerveillent, ou bien celle de m’évanouir. Et d’autres, plus personnelles. Des peurs liés à des évènements bien précis de mon passé. Celle d’être malade ou de devenir folle. Perdre le contrôle de mon corps ou de mon esprit serait une chose horrible et qui me terrifie profondément. Par contre, je ne pense pas avoir de tics m’étant bien spécifiques. Ces choses là viennent souvent, à mon sens, de superstitions. J’ai remarqué dans mon entourage, que les gens ayant ce genre de comportement répétitif se sentaient obligée de les reproduire chaque jour. Par exemple, un ami avait comme tic de toujours poser le pied droit au sol avant le gauche. Si par malheur, il se trompait, il pensait que sa journée allait être totalement différente. Peut-être étais-ce vrai, mais je suis toujours restée sceptique face à ça sans pour autant le contredire. Mais je ne suis pas de celle qui laisse un tic décidé du reste de ma journée. A choisir, je préfère m’en remettre au hasard.
Que pourriez-vous améliorer dans votre personnalité?
Réponse.
Quelles pourraient-être vos relations avec le reste de l'équipe éducative de CK High?
Bonnes ; non. Horribles. Je pense que je ne m’entendrais avec aucun d’entre eux, et que je finirais surement par devenir folle à moins que quelqu’un ne finisse à l’asile par ma faute. Je déteste les gens, et je me soupçonne d’être sociopathe. Allez-vous m’engager ? Prenez cela comme une forme d’humour, Mr O’cahan. Je ne peux pas vous dire, du moins sans hypocrisie, que j’aimerais tous mes collègues, et que nous serons une belle et grande équipe unie où chacun pourra s’affirmer. Ce n’est jamais aussi simple. Vous êtes à la tête d’un établissement depuis un bout de temps, vous devez savoir de quoi je parle. Mais je suis une personne calme, ouverte, et les conflits m’ennuient. Je ne suis pas une source de problèmes et je sais faire preuve de sympathie pour des personnes qui le méritent. Avec les autres, je suis dans l’état d’esprit suivant : je les respecte, j’accepte leurs idées, j’en discute, je fais preuve de civisme et j’entretiens des relations purement professionnelles avec. Mais vous savez, j’ai déjà rencontré quelques membres du personnel dont un homme de la maintenant, Johsua Glensbury. Si tout le personnel lui ressemble, j’entretiendrais à coup du sûr de très bonnes relations amicales avec l’équipe éducative. J’ai également rencontré un professeur de physique, très sympathique.

    ❖ The end has no end.


Personnalité utilisée : Sienna Miller.
Code de validation :
Multi-compte? :

Présente-toi ici en quelques mots.


Dernière édition par Prudence Hewitt le Jeu 30 Sep - 21:07, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypatie R. Deluca

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 05/09/2010
Crédits : ESPÉRANCE™

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Surveillante
Addiction: Le chocolat et les pots d'Häagen-Dazs
Pense-bête:

MessageSujet: Re: HEWITT Prudence; linger on (her) pale blue eyes.   Lun 20 Sep - 11:12

Bienvenue et bon courage pour ta fiche :dance:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonie Caldwell

avatar

Messages : 84
Date de naissance : 17/01/1993
Date d'inscription : 02/09/2010
Âge : 25
Crédits : MARIKODEAR.
Pseudo/Prénom : LAFEMMEMYSTERE. (-mais lou, ça ira.-)

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Culture Française.
Addiction: Les hommes, le champagne, les framboises et bien entendu, la littérature française.
Pense-bête:

MessageSujet: Re: HEWITT Prudence; linger on (her) pale blue eyes.   Lun 20 Sep - 18:30

OHMYFUCKINGBABY!
SIENNA MILLER. I love you

Toi, ça sera du lien.
BIENVENUE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence Hewitt

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 19/09/2010

MessageSujet: Re: HEWITT Prudence; linger on (her) pale blue eyes.   Lun 20 Sep - 18:55

MERCI :love:
Pas de soucis, Léonie! :mg:
Nous, ça sera du lien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J. Neil Abernathy

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 13/09/2010
Crédits : Da*svitania - gif by me
Pseudo/Prénom : Choone

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Sciences physiques
Addiction: La cigarette
Pense-bête:

MessageSujet: Re: HEWITT Prudence; linger on (her) pale blue eyes.   Lun 20 Sep - 19:40

Bienvenue sur le forum :love:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Glensbury

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 04/09/2010

AU BOULOT!
Emploi/Matière: homme de la maintenance
Addiction: son parfum
Pense-bête:

MessageSujet: Re: HEWITT Prudence; linger on (her) pale blue eyes.   Lun 20 Sep - 21:51

    Parfaite :02: Merci merci et encore merci :tongue:
    Si jamais tu as des questions, n'hésites pas et bonne chance pour ta fiche.
    (juste une petite info, les profs de l'école on minimum vingt six vingt sept ans si mes souvenirs sont bons...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence Hewitt

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 19/09/2010

MessageSujet: Re: HEWITT Prudence; linger on (her) pale blue eyes.   Mar 21 Sep - 1:53

Derien, derien et encore derien :love: perso, je suis bien contente de l'avoir eu ce rôle parce que sienna et josh, ben on crache pas dessus (surtout pas!!) et merci pour l'info, erreur réparée! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siobhan Monaghan

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 05/09/2010
Crédits : Bliss & lj
Pseudo/Prénom : Laetitia.

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Littérature classique.
Addiction: la glace vanille macadamia., la Guiness et les fraises tagada.
Pense-bête:

MessageSujet: Re: HEWITT Prudence; linger on (her) pale blue eyes.   Jeu 23 Sep - 16:07

Sienna :02: Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Duggan
Admin
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/08/2010
Crédits : Baby gone
Pseudo/Prénom : Chloé

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Philosophie
Addiction: Les cheese-cake de mon patissier. Une tuerie!
Pense-bête:

MessageSujet: Re: HEWITT Prudence; linger on (her) pale blue eyes.   Sam 25 Sep - 10:13

Bienvenuuuuue. I love you

_________________
    I hurt myself today to see if I still feel. I focus on the pain, the only thing that's real. The needle tears a hole, the old familiar sting. Try to kill it all away but I remember everything...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne Caldwell
Admin
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 22/06/2009
Pseudo/Prénom : Mariko

AU BOULOT!
Emploi/Matière: littérature anglaise classique
Addiction: les petits pots goût épinard
Pense-bête:

MessageSujet: Re: HEWITT Prudence; linger on (her) pale blue eyes.   Sam 25 Sep - 11:00

Bienvenue bienvenue! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ltka.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HEWITT Prudence; linger on (her) pale blue eyes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
HEWITT Prudence; linger on (her) pale blue eyes.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» han kim + pale blue eyes
» Blue eyes~
» behind blue eyes - alvin&melody
» behind blue eyes Δ emma.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEAVE THE KIDS ALONE. :: Votre personnage. :: CONCOURS D'ADMISSION-
Sauter vers: