AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SINEAD ♣ La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sinead Duggan
Admin
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/08/2010
Crédits : Baby gone
Pseudo/Prénom : Chloé

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Philosophie
Addiction: Les cheese-cake de mon patissier. Une tuerie!
Pense-bête:

MessageSujet: SINEAD ♣ La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.   Dim 29 Aoû - 11:21

SINEAD DUGGAN

copyright eagle

    ❖ Déclinez votre identité.


Prénom, nom : Je m'appelle Sinead, et je pense que j'ai le prénom le plus typique d'Irlande, mais pourtant je ne peux m'empêcher de croire que c'est l'un des plus beaux prénoms -en fait, c'est surtout que je suis fan de la chanteuse Sinead O'Connor et que j'ai l'impression de prendre un peu d'elle en portant son prénom-. Mon nom de famille, Duggan, n'est pas mon nom de famille de jeune famille et je regrette de ne pas avoir gardé ce dernier, qui est Murray. Mais mon mari, très croyant, voulait rester dans le traditionnel en portant donc son nom. Soit, le mariage entraîne bien des concessions, dirons-nous.

Âge, date et lieu de naissance : Mon âge? Vous osez vraiment me demander mon âge? Et le respect des femmes, vous connaissez, non? Bon d'accord, vous n'avez pas le choix. Soit. J'ai -mais ne le répétez à personne où je pense qu'un assassinat va se produire- trente ans et je suis née donc le 19 août 1979 à Galway.

État civil : Je suis mariée, pour le meilleur...Mais surtout pour le pire. On va dire que mon état civil est assez bouleversé en ce moment, vu que mon mariage ne tient plus qu'à un fil. (et il ne s'agit pas d'un fil de pêche très résistant et incassable, je peux vous le jurer)

Emploi : Professeur de Philosophie, j'avoue sans modestie que je suis une très bonne pédagogue et que la philosophie devient une matière plus facile avec moi. Je n'ai pas honte à le dire, il suffit de comparer les résultats de mes élèves au début et à la fin de l'année, c'est véridique.

Matière enseignée : Philosophie, Kant, Freud and Socrate are my friends, true story ! ;)
Groupe : Excuse me Mr.

    ❖ Entretien d'embauche.


Avant de rejoindre l'équipe éducative, il faut passer un entretien avec Mr. O'Connelly, le principal.

Bonjour! J'aimerais d'abord que vous m'expliquiez quelles sont vos motivations pour cet emploi.
Et bien, en réalité, c'est assez paradoxal. Je déteste les enfants, d'une haine assez incroyable, quand je vois des bambins chouiner dans la rue j'ai qu'une envie c'est de les shooter. Ne me regardez pas comme ça! Mais ce que j'aime dans cet emploi, c'est le fait d'apprendre. De donner un peu de mes connaissances pour leur apprendre la vie, leur donner de la culture pour leur avenir. C'est comme si j'aidais l'humanité et que je participais à un meilleur futur pour eux, et c'est là ma véritable motivation.

Bien. Et comment vos amis ou votre famille vous décriraient-ils ?
Au premier abord, on me trouve assez imbuvable, mais il faut avouer que c'est légitime. Je viens d'une famille avec beaucoup de moyens, et dès ma naissance, on m'a appris à donner le meilleur de moi-même, c'est pourquoi à l'âge de cinq je parlais déjà parfaitement l'anglais et j'avais déjà une soif d'apprendre assez incroyable. On m'a qualifiée rapidement de surdouée, et cela m'a donné une confiance en moi très important, voire assez abusive. Pourtant, mes amis et ma famille ont su s'y faire et ont descellé par ailleurs chez moi des qualités qui faisaient oublier ce côté assez insupportable. C'est pourquoi mes amies me décriraient comme quelqu'un d'attentionnée, et de très généreuse. Je ne suis pas très tactile, mais je sais montrer qu'ils comptent pour moi. Bien que mon mari me voit en ce moment comme une horrible personne -vous devinez que nous avons des problèmes de couple-, je ne pense pas être une mauvaise personne, sincèrement.

Quand vous ne travaillez pas, comment vous occupez-vous ?
Je suis une touche à tout, et c'est vrai que mes seuls moments de véritables répits sont lorsque je lis. Alors, quand je ne travaille pas, je pratique ma passion depuis toute petite, c'est-à-dire la danse classique. J'ai conscience de n'être pas excellente dans ce domaine, mais je trouve que je me débrouille pas mal et il faut avouer que c'est un vrai défouloir pour moi. Pour d'autres, ce serait le yoga ou encore la boxe, moi c'est la danse. On ne dirait pas ainsi, mais ce que j'adore aussi particulièrement ce sont les émissions de télé réalité qui défilent à la télévision. Étonnant, n'est-ce pas? Pourtant, l'idée de regarder des gens enfermés vingt quatre heures sur vingt quatre m'amuse terriblement, surtout pour constater combien l'Homme est bas et combien la nature humaine est stupide. Passe-temps comme un autre, après tout.

Qu'aimez-vous et que ne supportez-vous pas?
Ce que j'aime? Tout savoir. Cela peut paraître prétentieux dit ainsi, mais j'ai toujours été de nature très curieuse et j'ai acquis beaucoup de connaissances grâce à cela. C'est un besoin vital pour moi d'en savoir un peu plus sur tout, notre passé, l'actualité, et notre avenir.
Ça peut paraître enfantin, mais je ne peux m'empêcher d'adorer la beauté des corps, mais plus particulièrement la maigreur. Le fait de voir les os sur la légère peau, la beauté des omoplates qui ressortent sans parler des clavicules qui rendent le corps régulier et qui apporte une musicalité, une âme. C'est peut-être fou, mais c'est pour moi la véritable beauté chez la femme. C'est pour cela que je ne me suis autorisée qu'un seul pêché mignon, c'est-à-dire le Cheese cake de mon pâtissier. Il n'existe pas une seule semaine sans que j'en achète un, et j'en suis toujours aussi dingue. Si vous saviez combien ce gâteau est parfait, vous me comprendriez, mais l'unique fait de vous en parler me redonne son léger goût dans ma bouche et me fait saliver.


Envisagez-vous l'emploi de professeur comme un job de passage ou une réelle carrière?
J'avoue qu'étant petite, je n'ai jamais rêvé de devenir professeur, c'était plutôt même un métier que je méprisais. Moi, je voulais être chirurgienne, ou avocate, je voulais être une des meilleures, être reconnue par l'Irlande. Et puis finalement, au lycée j'ai fait du tutorat et j'étais passionnée. Procurer de l'aide, avoir de la reconnaissance en donnant ce que je sais, j'étais purement et simplement émerveillée. Alors non, je pense que c'est une réelle carrière et que nous sommes tous fait pour un métier, et professeur de philosophie est ce qui me convient le plus, j'en ai la certitude. C'est vrai que j'ai beaucoup déçu mes parents lorsque j'ai entrepris des études pour devenir professeur alors qu'il m'envoyait déjà médecin, mais ils ont toujours désiré le meilleur pour moi.

Citez une expérience marquante qui vous influence encore aujourd'hui.
Et bien, je dois vous avouer que je trouve cette question plutôt personnelle, mais si vous voulez vraiment le savoir, il s'avère que j'ai commis l'irréparable dans un mariage. Amoureuse de deux hommes, j'ai dû avouer à mon mari que je l'avais trompé avec un collègue. Nous avons décidé de ne pas divorcer, nous aimant malgré tout, mais rien ne sera plus jamais comme avant et lorsque que nous nous parlons, ce n'est que pour nous hurler dessus. Cette situation me pèse, car j'aime mon mari mais je suis aussi folle amoureuse de mon amant. Compliqué, n'est-ce pas?

Avez-vous des tics, des manies, voire des phobies?
Lorsque je suis angoissée et que je suis dans une mauvaise position, il me suffit de remettre mes cheveux derrière mes oreilles pour que je parvienne à nouveau à me concentrer, et ce depuis toute petite.
Sinon, je dois vous avouer que j'ai une phobie, c'est que je ne peux pas supporter le noir. Trente ans et la nuit, je suis toujours accompagnée de ma veilleuse pour ne pas avoir à affronter le noir. Puéril, mais je ne peux pas vivre sans mes diverses veilleuses.


Que pourriez-vous améliorer dans votre personnalité?
Je pense que je suis incapable de me remettre en cause et que j'ai du mal à accepter le fait que j'ai tort, et c'est là un autre de mes gros défauts.

Quelles pourraient-être vos relations avec le reste de l'équipe éducative de CK High?
Malgré mes défauts, je suis très ouverte d'esprit et j'adore communiquer les autres, partager des discussions, apprendre à connaître les gens. Je ne pense pas qu'il y aura pour moi pour mon intégration car je suis peut-être imbuvable, mais je ne suis pas pour autant détestable, et je sais lorsqu'il faut que je me taise.

    ❖ The end has no end.


Personnalité utilisée : Evangeline Lilly. :love:
Multi-compte? : Non!


Dernière édition par Sinead Duggan le Lun 30 Aoû - 12:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne Caldwell
Admin
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 22/06/2009
Pseudo/Prénom : Mariko

AU BOULOT!
Emploi/Matière: littérature anglaise classique
Addiction: les petits pots goût épinard
Pense-bête:

MessageSujet: Re: SINEAD ♣ La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.   Dim 29 Aoû - 18:12

Je fais partie de cette classe de gens aimant écrire dans les fiches des autres admins, tu vois, ouais, ouais. :rabbit:
(et un lapin pour le plaisir, un!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ltka.forumactif.org
 
SINEAD ♣ La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vidéo][Next Gen] Une introduction tout en douceur ...
» La douceur estivale d'une conversation jardinière [Katrina]
» C'est le grand jour ! ~ Nuage de Douceur & Pluie Torrentielle ~ [END]
» La legerté et la douceur d'une Plume
» III. 02 ¤ La force et la douceur d'un ange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEAVE THE KIDS ALONE. :: Votre personnage. :: CONCOURS D'ADMISSION :: Viens martyriser les gosses-
Sauter vers: