AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.

Aller en bas 
AuteurMessage
Esras Conroy

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 03/09/2010
Crédits : archiburning.
Pseudo/Prénom : brains.

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Surveillant
Addiction:
Pense-bête:

MessageSujet: Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.   Ven 3 Sep - 23:15

ESRAS CONROY

    ❖ Déclinez votre identité.


Prénom, nom : Esras, Conroy.
Âge, date et lieu de naissance : 23 ans, 14 Juin 1987, Galway.
État civil : Partenaire sexuel d'une femme mariée.
Emploi : Surveillant.
Groupe : Paper planes.

    ❖ Entretien d'embauche.


Avant de rejoindre l'équipe éducative, il faut passer un entretien avec Mr. O'Cahan, le principal.

Bonjour! J'aimerais d'abord que vous m'expliquiez quelles sont vos motivations pour cet emploi.
Mes motivations… Mes, uhm, motivations ? Je crois que rien ne m’a jamais poussé à agir. J’ai du mal à me décider, à faire des choix. Je sors d’une faculté de Lettres. Ouais, c’est vrai que je fais des tas de fautes d’orthographe, alors c’est difficile, mais je m’en sors bien, sinon. En ce moment je fais une sorte de pause. J’ai tendance à apprécier le changement, même si quand je regarde par la fenêtre je vois tout ce que j’ai laissé en plan… Comment ? Bien sûr que je sais que les études comptent, mais là je me laisse le champ libre, et si je trouve pas de réponse à mes questions… uhm, eh bien ce sera une réponse.
Bien. Et comment vos amis ou votre famille vous décriraient-ils ?
Probable qu’ils me qualifient pas. Ou alors ils disent petit, mélancolique, lassé et superficiel. Merci de ne pas vous en resservir, hein. Si je me basais sur le point de vue de ma mère, je pense qu’elle me voit comme quelqu’un de paresseux. Elle me dit souvent que j’habite dans une bulle, et que je m’occupe de faire ce qui me plaît. Que je forge encore mon caractère. Seulement elle me reproche de le forger pour moi-même. Apparemment c’est mal de se désintéresser totalement de l’effet qu’on produit sur les autres. Elle dit que je veux ni les affronter, ni imaginer ce qu’ils pensent. C’est vrai. Et elle obtiendra jamais de moi que je la rassure, du coup. Je suis perçu comme le gars solitaire et calme par excellence, attentionné parfois. Mais la vérité vraie, c’est que je ne réussi pas à affronter les limites de la vie en général.
Quand vous ne travaillez pas, comment vous occupez-vous ?
Je passe mon temps avec Si… C’est quoi cette question ? C’est un piège ? Si je réponds que j’écris des articles sur les tensions prémenstruelles qui sévissent dans les couples, je ne vais pas éveiller grand intérêt pour vous. Et ça marche si je parle de bal-musette ? Parce que j’ai vraiment envie, besoin de ce job, vous comprenez ? Je n’ai aucune notion de ce qui est branché, mais j’aime bien passer en revue pèle-mêle des détails du quotidien. Pardon ? Ouais, je dis jamais rien qui soit compris facilement. J’apprécie de ne rien faire, en réalité. Il faut qu’on me force à trouver des occupations, parce que c’est facile pour moi, je m’allume une cigarette, je m’assois n’importe où et je prends racine. Le reste c’est pas de ma faute.
Qu'aimez-vous et que ne supportez-vous pas?
J’aime attendre. Ça me donne la sensation d’avoir du temps. C’est plutôt une bonne chose quand on sait à quel point je suis indécis quand à mon avenir. J’ai la possibilité de me tromper, de recommencer, de reculer, ou d’avancer encore un peu plus. Je ne suis pas touché par la pression, ou le stress. Dans ma situation c’est un avantage, parce que je vis dans le péché. Faudrait pas que ça me cause des problèmes avec le Vatican, mais je fais que de l’attendre, cette fille, sincèrement. Cette femme, en fait. J’attends qu’elle me montre que je suis spécial et que je compte. Mais côté amabilité je suis pas génial, et bien qu’elle veuille paraître simple, elle ne l’est pas. Et c’est ça qui m’insupporte. L’être et le paraître. Comment se fier à qui que ce soit quand on a compris depuis longtemps l’adage qui dit que l’habit ne fait pas le moine.
Envisagez-vous l'emploi de VOTRE EMPLOI comme un job de passage ou une réelle carrière?
Un job de passage, monsieur. Autant être sincère, je vais pas être surveillant toute ma vie. Après ça je compte déjà reprendre mes études, ce sera une bonne chose de faite. Les terminer aussi, pourquoi ne pas être optimiste. Je suis quelqu’un de mature, mes parents m’ont pas tabassé quand j’étais gosse et je crois même qu’ils savent pas ce que c’est que l’alcool, ou alors ils ont appris son existence dans les livres. J’ai pas beaucoup d’ambition, mais j’en ai assez pour croire que je vais pas consacrer mon existence à aboyer sur des mômes.
Citez une expérience marquante qui vous influence encore aujourd'hui.
Des copains avaient montés un groupe de rock, lorsque j’étais au collège. Ils s’imaginaient avoir un jour autant de succès que les Beatles, et m’avaient proposé le rôle de batteur. Et j’ai dis non. Ils ont finis par choisir un mec qui se trouvait toujours à l’écart. Ainsi je suis devenu Pete Best, et lui Ringo Starr. Autant dire l’un des plus mauvais batteur au monde. J’ai regretté, un peu. Parfois. De temps en temps. Aujourd’hui je préfère ne rien laisser passer. On n’a vraiment de la chance qu’une seule et unique fois, le but est de savoir à quel moment il faut la saisir.
Avez-vous des tics, des manies, voire des phobies?
L’une de mes manies est de me boucher les oreilles quand on me fait des reproches. Il va sans dire que ça arrive fréquemment et que ce n’est pas du goût de tout le monde. Si je suis de bonne humeur il n’est pas improbable qu’après m’être encombré le pavillon je me mette à fredonner un air fougueux (mais pas trop) en insistant bien sur le fait que je n’évite pas les personnes ennuyeuses, je les fuis simplement. L’autre consiste à griffonner des tas de trucs incompréhensibles pour le commun des mortels un peu partout. Sur des feuilles, sur mes mains, mes bras, sur les murs. Tout ça sans raison. Certains diront que c’est une tare, d’autre me considèreront immédiatement comme un génie incompris.
Que pourriez-vous améliorer dans votre personnalité?
Je pense que je pourrais être plus sociable. Du moins, je ne sais pas si je pourrais réellement, mais d’après la vindicte populaire, il le faudrait. J’ai toujours aimé être à l’écart, non pas pour la joie d’être considéré comme une bête de foire mais seulement parce que ça me donnait l’illusion d’être en accord avec mes sentiments. Je n’ai jamais souffert de solitude, et n’ai jamais considéré le fait de n’avoir que peu d’amis comme un problème. Mais si l’on se réfère aux normes, il est possible que je n’y figure pas, alors certaines modifications dans mon comportement peuvent s’avérer nécessaires.
Quelles pourraient-être vos relations avec le reste de l'équipe éducative de CK High?
J’ai beau être solitaire, je n’en suis pas moins cordiale, du moment qu’on l’est avec moi. Dans l’immédiat je n’ai aucune raison de fuir des collègues, alors je pense que les relations seraient bonnes. Généralement j’ai bonne réputation et je ne traine pas un passé de dealer de drogue alors il n’y a vraisemblablement aucune raison pour que les relations s’avèrent mauvaises.

    ❖ The end has no end.


Personnalité utilisée : Aaron Johnson.
Code de validation : Éducation.
Multi-compte? : Non.

Salutsalut je suis toinouleroidelabagnole et je recycle mes vannes.


Dernière édition par Esras Conroy le Lun 6 Sep - 22:51, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Duggan
Admin
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/08/2010
Crédits : Baby gone
Pseudo/Prénom : Chloé

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Philosophie
Addiction: Les cheese-cake de mon patissier. Une tuerie!
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.   Ven 3 Sep - 23:20

C'était obligé que tu mettes ce titre.
Bienvenue mon biquet.

_________________
    I hurt myself today to see if I still feel. I focus on the pain, the only thing that's real. The needle tears a hole, the old familiar sting. Try to kill it all away but I remember everything...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esras Conroy

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 03/09/2010
Crédits : archiburning.
Pseudo/Prénom : brains.

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Surveillant
Addiction:
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.   Ven 3 Sep - 23:25

Trop prévisible, le gamin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Duggan
Admin
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/08/2010
Crédits : Baby gone
Pseudo/Prénom : Chloé

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Philosophie
Addiction: Les cheese-cake de mon patissier. Une tuerie!
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.   Ven 3 Sep - 23:31

Trop,
t'es vraiment trop banal, franchement t'as aucune personnalité....

Bon ok d'accord faut que j'arrête Secret Story

_________________
    I hurt myself today to see if I still feel. I focus on the pain, the only thing that's real. The needle tears a hole, the old familiar sting. Try to kill it all away but I remember everything...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esras Conroy

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 03/09/2010
Crédits : archiburning.
Pseudo/Prénom : brains.

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Surveillant
Addiction:
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.   Ven 3 Sep - 23:39

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Duggan
Admin
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/08/2010
Crédits : Baby gone
Pseudo/Prénom : Chloé

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Philosophie
Addiction: Les cheese-cake de mon patissier. Une tuerie!
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.   Ven 3 Sep - 23:41

T'es sexy.
Je crois que tu pourrais me frapper avec une pelle, je parviendrais quand même à baver de plaisir.

_________________
    I hurt myself today to see if I still feel. I focus on the pain, the only thing that's real. The needle tears a hole, the old familiar sting. Try to kill it all away but I remember everything...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esras Conroy

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 03/09/2010
Crédits : archiburning.
Pseudo/Prénom : brains.

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Surveillant
Addiction:
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.   Ven 3 Sep - 23:45

Je vais faire comme si tu parlais vraiment de moi, genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Duggan
Admin
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/08/2010
Crédits : Baby gone
Pseudo/Prénom : Chloé

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Philosophie
Addiction: Les cheese-cake de mon patissier. Une tuerie!
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.   Ven 3 Sep - 23:50

Mh.
Non.
Mais tu restes un petit biquet relativement kiffant.

_________________
    I hurt myself today to see if I still feel. I focus on the pain, the only thing that's real. The needle tears a hole, the old familiar sting. Try to kill it all away but I remember everything...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne Caldwell
Admin
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 22/06/2009
Pseudo/Prénom : Mariko

AU BOULOT!
Emploi/Matière: littérature anglaise classique
Addiction: les petits pots goût épinard
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.   Sam 4 Sep - 10:00


(Bienvenue, aussi!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ltka.forumactif.org
Giulianna Montoya

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 30/08/2010
Crédits : Mari-koko
Pseudo/Prénom : Raine

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Professeur d'espagnol
Addiction: L'oasis tropical
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.   Sam 4 Sep - 12:06

    Haaon, c'est vrai que t'es vachement sex en Aaron :02:
    Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esras Conroy

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 03/09/2010
Crédits : archiburning.
Pseudo/Prénom : brains.

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Surveillant
Addiction:
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.   Sam 4 Sep - 13:19

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypatie R. Deluca

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 05/09/2010
Crédits : ESPÉRANCE™

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Surveillante
Addiction: Le chocolat et les pots d'Häagen-Dazs
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.   Dim 5 Sep - 21:50

Bienvenue, bon courage pour ta fiche :dance:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronnie Wilson

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 04/09/2010

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Grec Ancien.
Addiction: Café & gâteau au daim.
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.   Dim 5 Sep - 23:37

Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esras Conroy

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 03/09/2010
Crédits : archiburning.
Pseudo/Prénom : brains.

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Surveillant
Addiction:
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.   Lun 6 Sep - 22:52

Merci bien.
Je pense avoir terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Duggan
Admin
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/08/2010
Crédits : Baby gone
Pseudo/Prénom : Chloé

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Philosophie
Addiction: Les cheese-cake de mon patissier. Une tuerie!
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.   Lun 6 Sep - 22:57

Biquet, je te valide, et je n'ai pas besoin je pense de m'étaler, tu sais que j'adore ô combien comment tu écris -et que je t'envie, et que la nuit je rêve de te crever les yeux pour voler ton talent- donc voilà voilà.
Bon jeu, chou.
I love you

_________________
    I hurt myself today to see if I still feel. I focus on the pain, the only thing that's real. The needle tears a hole, the old familiar sting. Try to kill it all away but I remember everything...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu ignores le vide devant toi, les vertiges et la mort, tu connais pas.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» René Civil devant le tribunal criminel
» Devant la Cathédrale
» N°1 - Episode : "je te vide ton frigo parce que je t'aime..."
» j''me suis fait tout p''tit devant une poupée qui disait non
» L'un des fils de Sarkozy devant un tribunal.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEAVE THE KIDS ALONE. :: Votre personnage. :: CONCOURS D'ADMISSION :: Viens martyriser les gosses-
Sauter vers: