AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Braonan Duggan [FINIE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Braonan J. Duggan

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 04/09/2010

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Co-fondateur d'une agence de pub / Propriétaire du Frayckles Bar
Addiction: La cigarette, je viens tout juste de m'y remettre. Mais je ne dirais pas non à un bon cigarre
Pense-bête:

MessageSujet: Braonan Duggan [FINIE]   Sam 4 Sep - 20:41

BRAONAN DUGGAN

    ❖ Déclinez votre identité.


Prénom, nom : Braoan Jayden Duggan
Âge, date et lieu de naissance : 39 ans, 17 juin 1971, Dublin, Irlande
État civil : Marié depuis 7 ans, mais pour combien de temps encore ?
Emploi : Co-fondateur de "D&K", une agence de pub & design - Propriétaire d'un bar
Groupe : Friday on my mind

    ❖ I feel free.


5 ans. Tel était l’âge que j’avais lorsque mon père décida de prendre la tangente avec le peu d’argent que ma mère possédait. Depuis je ne l’ai plus jamais revu, je ne me souviens guère de lui d’ailleurs et ce n’est pas plus mal. Suite à cet abandon brutal ma mère tomba dans une profonde dépression. D’ailleurs de mes 5 à 8 ans elle fut internée dans un hôpital psychiatrique et moi placé dans un foyer. Allez savoir comment mais à sa sortie elle réussit à récupérer ma garde. Nous vivions tous les deux dans un appartement miteux. J’en ai vu passer des hommes à la maison qui ne restaient jamais bien longtemps. Incapable de garder un job nous avions beaucoup de mal à joindre les deux bouts. Et bizarrement on avait une rentrée d’argent lorsqu’un de ces types quittait l’appartement. Néanmoins ce n’était pas grand-chose. C’est à l’âge de 10 ans que j’ai volé pour la première fois. Enfin certes par le passé j’avais déjà dérobé quelques objets à mes petits camarades mais rien de bien important. Là je m’étais attaquer à une veille dame. Enfin attaquer, j’avais réussis à faire diversion et lui subtiliser son porte feuille sans qu’elle ne s’en aperçoive. Plus je grandissais, plus je passais à la vitesse supérieure. Auto-radio, voitures, sac à main, vol à l’étalage... A 15 ans j’avais déjà à mon actif 3 arrestations. Par la suite j’ai pu perfectionner ma technique et m’améliorer, évitant ainsi de me faire choper. Avec une bande de potes on cambriolait des maisons, des entrepôts, on était sur tous les bons coups. Je revendais tout au noir, ce qui me permit de me faire un petit pactole. J’étais devenu doué. Ma mère n’avait même plus besoin de se prostituer ni d’emprunter de l’argent à ses petits amis. D’ailleurs étant devenu un jeune homme grand et costaud je veillais de la protéger contre toutes ces pourritures de petits amis. Celui qui osait lever la main sur elle avait affaire à moi. Et je ne plaisantais pas. J’ai collé des raclés à quelqu’un, je peux vous dire qu’on ne les a plus jamais revu après ça. Malgré tout il ne fallait pas croire je n’étais pas un mauvais garçon. J’essayais de me rendre à l’école le plus souvent possible, sachant combien les études étaient importantes si je ne voulais pas finir comme ma mère. Voler le restant de mes jours, être un hors la loi, n’était pas dans mes projets d’avenir. J’aspirais à une vie normale, sans jamais avoir à constamment regarder par-dessus son épaule, être toujours sur ses gardes… Alors certes je n’obtenais pas les meilleures notes de ma classe, mais compte tenu des circonstances conserver la moyenne était déjà très bien. Je réussis même à obtenir mon bac du premier coup.

5 ans. Tel était l’âge que j’avais lorsque mon père décida de prendre la tangente avec le peu d’argent que ma mère possédait. Depuis je ne l’ai plus jamais revu, je ne me souviens guère de lui d’ailleurs et ce n’est pas plus mal. Suite à cet abandon brutal ma mère tomba dans une profonde dépression. D’ailleurs de mes 5 à 8 ans elle fut internée dans un hôpital psychiatrique et moi placé dans un foyer. Allez savoir comment mais à sa sortie elle réussit à récupérer ma garde. Nous vivions tous les deux dans un appartement miteux. J’en ai vu passer des hommes à la maison qui ne restaient jamais bien longtemps. Incapable de garder un job nous avions beaucoup de mal à joindre les deux bouts. Et bizarrement on avait une rentrée d’argent lorsqu’un de ces types quittait l’appartement. Néanmoins ce n’était pas grand-chose. C’est à l’âge de 10 ans que j’ai volé pour la première fois. Enfin certes par le passé j’avais déjà dérobé quelques objets à mes petits camarades mais rien de bien important. Là je m’étais attaquer à une veille dame. Enfin attaquer, j’avais réussis à faire diversion et lui subtiliser son porte feuille sans qu’elle ne s’en aperçoive. Plus je grandissais, plus je passais à la vitesse supérieure. Auto-radio, voitures, sac à main, vol à l’étalage... A 15 ans j’avais déjà à mon actif 3 arrestations. Par la suite j’ai pu perfectionner ma technique et m’améliorer, évitant ainsi de me faire choper. Avec une bande de potes on cambriolait des maisons, des entrepôts, on était sur tous les bons coups. Je revendais tout au noir, ce qui me permit de me faire un petit pactole. J’étais devenu doué. Ma mère n’avait même plus besoin de se prostituer ni d’emprunter de l’argent à ses petits amis. D’ailleurs étant devenu un jeune homme grand et costaud je veillais de la protéger contre toutes ces pourritures de petits amis. Celui qui osait lever la main sur elle avait affaire à moi. Et je ne plaisantais pas. J’ai collé des raclés à quelqu’un, je peux vous dire qu’on ne les a plus jamais revu après ça. Malgré tout il ne fallait pas croire je n’étais pas un mauvais garçon. J’essayais de me rendre à l’école le plus souvent possible, sachant combien les études étaient importantes si je ne voulais pas finir comme ma mère. Voler le restant de mes jours, être un hors la loi, n’était pas dans mes projets d’avenir. J’aspirais à une vie normale, sans jamais avoir à constamment regarder par-dessus son épaule, être toujours sur ses gardes… Alors certes je n’obtenais pas les meilleures notes de ma classe, mais compte tenu des circonstances conserver la moyenne était déjà très bien. Je réussis même à obtenir mon bac du premier coup.

Grâce à l’argent que je gagnais d’une manière…peu conventionnelle dirons nous je pus me payer des études supérieures. C’est ainsi que j’intégrais une fac de management. A force d’acharnement, d’envie, d’ambition je réussis à obtenir mon diplôme avec brillot. A peine sorti de la fac que j’obtins un job dans une entreprise de courtage. Je grimpais les échelons plus vite que tous mes collègues. J’ai fais aussi beaucoup de placements judicieux qui m’ont rapportés un paquet de fric. Suffisamment pour que j’investisse dans mon rêve : monter ma propre entreprise. A à peine 30 ans j’étais à la tête d’une agence pub à l’avenir très prometteur, et possédait bien plus d’argent que je n’aurais jamais pu imaginer. L’ado rebelle et voleur en avait fait du chemin. Dorénavant je ne manquerais plus de rien côté financier.

C’est à l’âge de 31 ans que je fis une rencontre qui bouleversa ma vie. Sinead. Une brunette de 23 ans qui venait à peine de finir ses études. Une sensation inexplicable… C’est bien simple dès que j’ai posé les yeux sur elle, j’ai su que c’était elle que je voulais, et personne d’autre. Et peut importe la différence d’âge, ce n’était certainement pas ça qui allait m’arrêter. Dès lors j’ai tout mis en œuvre pour la séduire. Diners romantiques, charmantes attentions… Elle a finit par succomber. C’est ainsi que débuta une belle histoire d’amour. Jamais je n’avais aimé autant une femme et pourtant j’en avais connu dans ma vie… Mais personne ne pouvait l’égaler. Seulement un an après notre rencontre je la demandais en mariage. Je ne pouvais attendre plus longtemps, je voulais faire ma vie avec elle. Je fus l’homme le plus heureux de la planète lorsqu’elle accepta ma proposition. 7 ans d’un mariage heureux. Enfin c’est ce que je croyais…Jusqu’à il y a un mois.

Ces derniers temps je sentais Sinead distante, distraite…J’avais vraiment l’impression que quelque chose la tracassait. Mais jamais je ne me serais imaginé que la raison était qu’elle me trompait. Oui mademoiselle m’avait annoncé de but en blanc qu’elle avait un amant depuis un mois déjà. Avant de s’empresser d’ajouter qu’évidemment tout était terminé avec lui et que bien sur elle m’aimait et que j’étais l’homme de sa vie. Je pense qu’elle aurait pu arracher mon cœur de la poitrine et le piétiner devant moi que ça m’aurait fait le même effet. Moi qui pensait qu’on était heureux ensemble, que je la comblais pleinement… Certes on avait des disputes comme tout le monde, mais jamais rien de bien grave. Aujourd’hui un mois s’est écoulé depuis. Malgré l’humiliation et la trahison on est toujours ensemble. La seule raison pour laquelle je n’ai pas demandé le divorce c’est que je veux croire en notre couple. Je l’aime toujours et dans le fond je sais qu’elle aussi. Malheureusement malgré tous mes efforts je n’arrive pas à lui pardonner vraiment. Ni à lui refaire confiance. Que va nous réserver l’avenir ? Seul le temps nous le dira.

    ❖ The end has no end.


Personnalité utilisée : Eric Dane <3
Code de validation : Education
Multi-compte? : Non

Bonjour, je m'appelle Alizée, j'ai 18 ans et je viens du sud ouest de la France. Je suis tombée sur ce forum grâce à Bazar et j'ai tout de suite adoré, tant le contexte que le design. J'aime bien l'idée que pour une fois ce ne soit plus que des jeunots utilisés en avatar. En ce qui concerne ma fréquence de connexion, pour le moment je dirais quasiment tous les jours vu que je suis encore en vacances. Après tout dépendra de la masse de boulot que j'ai ou pas.


Dernière édition par Braonan J. Duggan le Dim 5 Sep - 21:49, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne Caldwell
Admin
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 22/06/2009
Pseudo/Prénom : Mariko

AU BOULOT!
Emploi/Matière: littérature anglaise classique
Addiction: les petits pots goût épinard
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Braonan Duggan [FINIE]   Sam 4 Sep - 20:51

Bienvenue sur le forum!
J'espère que tu te plairas parmi nous. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ltka.forumactif.org
Sinead Duggan
Admin
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/08/2010
Crédits : Baby gone
Pseudo/Prénom : Chloé

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Philosophie
Addiction: Les cheese-cake de mon patissier. Une tuerie!
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Braonan Duggan [FINIE]   Sam 4 Sep - 21:00

Owi owi owi owi !
Bienvenue très cher mari :D
Bonne chance pour ta fiche. :)

_________________
    I hurt myself today to see if I still feel. I focus on the pain, the only thing that's real. The needle tears a hole, the old familiar sting. Try to kill it all away but I remember everything...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giulianna Montoya

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 30/08/2010
Crédits : Mari-koko
Pseudo/Prénom : Raine

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Professeur d'espagnol
Addiction: L'oasis tropical
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Braonan Duggan [FINIE]   Sam 4 Sep - 22:29

    Bienvenue et bonne chance pour ta présa :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Braonan J. Duggan

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 04/09/2010

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Co-fondateur d'une agence de pub / Propriétaire du Frayckles Bar
Addiction: La cigarette, je viens tout juste de m'y remettre. Mais je ne dirais pas non à un bon cigarre
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Braonan Duggan [FINIE]   Dim 5 Sep - 21:37

Merci tout le monde. Voilà j'ai fini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypatie R. Deluca

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 05/09/2010
Crédits : ESPÉRANCE™

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Surveillante
Addiction: Le chocolat et les pots d'Häagen-Dazs
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Braonan Duggan [FINIE]   Dim 5 Sep - 21:39

Le docteur Glamour :02:

Bienvenue :dance:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marisol Hudson

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 04/09/2010
Crédits : © pink flush (avatar)
Pseudo/Prénom : Emilie

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Psychologue
Addiction:
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Braonan Duggan [FINIE]   Dim 5 Sep - 21:41

Bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Duggan
Admin
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/08/2010
Crédits : Baby gone
Pseudo/Prénom : Chloé

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Philosophie
Addiction: Les cheese-cake de mon patissier. Une tuerie!
Pense-bête:

MessageSujet: Re: Braonan Duggan [FINIE]   Lun 6 Sep - 10:51

C'est une très bonne fiche Braonan, j'ai adoré la lire. I love you
(Par contre tu as mis deux fois le passage de l'enfance de Braonan, mais rien de grave :p)

Je te valide donc, et je te souhaite un bon jeu sur LTKA. :love:

_________________
    I hurt myself today to see if I still feel. I focus on the pain, the only thing that's real. The needle tears a hole, the old familiar sting. Try to kill it all away but I remember everything...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Braonan Duggan [FINIE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Braonan Duggan [FINIE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FT d'Amy (finie)
» [Validée]Nagi Souichirou [finie]
» Lia pas finie
» Carmiooro NGC [MAJ finie]
» Andalucia [MAJ finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEAVE THE KIDS ALONE. :: Votre personnage. :: CONCOURS D'ADMISSION :: Viens martyriser les gosses-
Sauter vers: