AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FREDERIEKKE - Une prof pas comme les autres... [FINI]

Aller en bas 
AuteurMessage
Frederiekke D. Foster

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 04/09/2010
Crédits : vargesz and melchiorgabor
Pseudo/Prénom : Tehodie/Marine

AU BOULOT!
Emploi/Matière:
Addiction:
Pense-bête:

MessageSujet: FREDERIEKKE - Une prof pas comme les autres... [FINI]   Sam 4 Sep - 18:21

FREDERIEKKE DIANE FOSTER

    ❖ Déclinez votre identité.


Prénom, nom : Frederiekke Diane Schneider, c'est son nom de jeune fille. Par son mariage, elle est devenue Madame Foster.
Âge, date et lieu de naissance : Vingt-cinq juillet mille neuf cent quatre vingt et un à Berlin, Allemagne. Elle a donc vingt-neuf ans.
État civil : Marié depuis près de sept ans maintenant.
Emploi : Professeur.
Matière enseignée : Histoire-Géographie.
Groupe : Excuse me Mr.

    ❖ Entretien d'embauche.


Avant de rejoindre l'équipe éducative, il faut passer un entretien avec Mr. O'Cahan, le principal.

Bonjour! J'aimerais d'abord que vous m'expliquiez quelles sont vos motivations pour cet emploi.

La vocation de professeur, je l'ai depuis que je suis haute comme trois pommes. Cela doit sûrement être dans les gènes, puisque mes parents le sont eux aussi. J'ai eu la chance, enfin si on peut dire, de travailler pendant près de deux ans dans un établissement privée. Ce n'était pas ce que j'attendais du travail de professeur, il fallait se fier au programme et aucune excentricité n'était accordé. Pour les sorties éducatives, il valait mieux si prendre des mois à l'avance et ce n'était qu'à la vue des résultats scolaires de la classe. Autant dire, que je ne m'y sentais pas du tout à ma place. Surtout qu'un des professeurs me faisait ce que l'on peut presque appeler communément du harcèlement sexuel. Pourquoi je suis motivée pour cet emploi ? Tout simplement, car dans un établissement comme celui-ci on peu apprendre aux élèves d'une manière intéressante et sans avoir toujours sur son dos le proviseur, sans être méchante bien entendu. Puis, je suis une femme plutôt sympathique et cela accroche plutôt rapidement avec les jeunes, il faut dire qu'il m'arrive très souvent de faire des gaffes monumentales. Enfin, j'ai le plaisir d'apprendre aux plus jeunes et je pense que je ne le perdrais jamais. Dépression, non, même le plus dur des élèves n'arrivera pas à me faire perdre cette étincelle qui brille au fond de moi quand j'arrive à faire comprendre quelque chose à l'un de mes étudiants.

Bien. Et comment vos amis ou votre famille vous décriraient-ils ?

Ma mère a toujours dit que j'étais un peu trop fantasque pour mon bien, mais que cela n'était pas obligatoirement une mauvaise chose. C'est vrai que j'ai parfois une drôle de manière de voir les choses, puis ma manière de m'habiller montre mon côté un peu "peace and love". Quand a mon père, il me dit souvent que je suis une battante et qu'il sais que jamais je ne baisserais les bras à n'importe quel obstacle ce dressant devant moi. C'est vrai, la plus grande preuve est mon mari. Si je ne m'étais pas battu, je ne serais pas avec lui. C'est à prendre littéralement. Je n'ai pas ma langue dans ma poche, c'est l'un de mes gros problèmes, mais je suis très patiente, ce qui compense un peu. Il paraît que je ne suis pas non plus du genre à me laisser marcher sur les pieds et cela malgré ma petite taille. Pour finir, mon mari me dit souvent que je suis un peu trop autoritaire et que cela pourra me jouer des tours un jour.

Quand vous ne travaillez pas, comment vous occupez-vous ?

Je m'occupe de différentes manières. Tout d'abord, il m'arrive souvent d'aller dans la garage de ma maison qui me sert aussi d'atelier, car oui, j'adore peindre. Je ne suis pas très douée, je n'ai pas le talent de Picasso, mais je me débrouille plutôt bien. Sinon, je passe souvent mon temps à corriger des copies qui me donnent souvent envie de me jeter de la fenêtre de mon salon... C'est le plus sur, je suis certaine de ne pas me faire mal de cette façon. Je garde aussi assez souvent ma petite nièce de huit mois, espérant faire craquer mon mari pour en avoir un à nous, mais il se dit pas encore près. C'est un homme. Pour finir, je passe aussi beaucoup de temps en compagnie de mon époux quand il en a aussi de libre. Nous sommes tout les deux professeurs, donc nous parlons beaucoup de nos expériences au boulot. Vous devez sûrement le connaître, c'est le Professeur Foster, celui qui enseigne la Biologie.

Qu'aimez-vous et que ne supportez-vous pas?

J'adore les élèves appliqués et qui aiment rendre un travail soigné. Ils sont plutôt rare à notre époque. L'histoire, c'est ma grande passion et si j'avais eu un tant soit peu plus de courage, j'aurais continuer mes études afin de devenir archéologue ou encore restauratrice. Je n'aurais pas su me décider de toute manière. J'aime tout ce qui peut se rapporter aux vaches, ouais, c'est assez étrange et je ne peux pas l'expliquer. Mon mari, ma première et dernière grande histoire d'amour. C'est un homme tout simplement formidable et je serais capable de mordre quand une femme s'approche de lui. J'adore aussi enseigner et voir cette petite étincelle briller au fond des yeux de mes élèves quand ils comprennent quelque chose, c'est tout simplement magique. Sinon, je déteste les gens intolérant et qui donne leur avis sans qu'on leur est demander. Puis éviter de me parler de Tom Cruise, je risque de grincer des dents.

Envisagez-vous l'emploi de VOTRE EMPLOI comme un job de passage ou une réelle carrière?

C'est une réelle carrière pour moi, ce n'est pas simplement une passade comme pour certains. Je sais depuis mon plus jeune âge, même peut-être depuis ma naissance que je suis tout simplement faite pour ce travail qui est vraiment intéressant dans le fond. Mon petit frère peut vous le dire, il a souvent jouer le rôle de l'élève et je n'était pas réellement tendre avec lui... Au fond, je crois que c'est à cause de moi qu'il a pleurer tous les matins lors de sa première année d'école quand ma mère voulait l'y laisser. Puis, je ne suis pas le genre de femme qui change d'avis comme de chemise, une fois une décision prise il faut s'y tenir jusqu'au bout. Je ne peux rien vous dire de plus pour vous convaincre.

Citez une expérience marquante qui vous influence encore aujourd'hui.

Le moment de mon existence qui m'influence toujours aujourd'hui ? Je dirais ce jour où j'ai rejoint ma mère au lycée dans lequel elle travaillais et où je l'ai trouver avec une jeune femme en larmes. Par peur de briser la confiance qu'il y avait entre elles, je suis rester à l'ombre et j'ai regarder ma génitrice agir. Son élève avait appris qu'elle était enceinte et ma mère, comme toute bonne pédagogue à essayer de l'aider du mieux qu'elle pouvait. Elle lui a donner les numéros approprier et lui a dit d'en parler à ses parents pour qu'ils puissent l'aider à leur manière. Je ne sais pas ce qu'est devenu cette jeune femme de pratiquement mon âge, mais grâce à elle, j'ai pris conscience que le métier de professeur n'était pas juste d'apprendre. Il faut surtout être présent en cas de besoin.

Avez-vous des tics, des manies, voire des phobies?

J'ai la drôle de manie de ranger les devoirs de mes élèves par ordre alphabétique, c'est étrange, mais cela me permet de corriger les copies plus sereinement. La nuit quand je me réveille, je suis obliger de jeter un coup d'oeil à mon réveil pour pouvoir calculer le nombre d'heures qu'il me reste à dormir. Je claque aussi mes doigts sur une table ou encore sur mon bureau quand je suis impatiente et quand c'est le cas, ce n'est pas vraiment bon pour mon interlocuteur. Vous allez sûrement rire, mais j'ai une peur bleue des clowns, je les trouve tout simplement hideux et inutile. Qui peux bien aimer ces êtres au maquillage semblable à celui d'une prostituée ? Pas moi. Sinon, ma plus grande peur est que mon mari aille voir ailleurs. Je ne lui pardonnerais jamais, mais à moi non plus, parce que je n'aurais pas réussi à le retenir auprès de moi.

Que pourriez-vous améliorer dans votre personnalité?

Le fait d'être impatiente. Je sais que ce n'est pas vraiment bon dans mon boulot et qu'il faut que j'arrive à me tenir en attendant quelque chose. Pendant que je fait un contrôle à mes élèves, il faut que je m'occupe, sinon je risque bien de devenir folle.

Quelles pourraient-être vos relations avec le reste de l'équipe éducative de CK High?

Je pense que mes relations avec mes futurs collègues pourraient être bonne, après tout je suis une jeune femme sympathique, enfin je le pense. A l'écoute des autres, je pourrais toujours être la confidente, celle a qui on se confie quand ça ne va pas fort. Puis, je ne suis pas du genre à balancer les gens avec qui je travaille comme d'autre. En gros, je suis une partenaire de travail simple et qui ne recherche pas les embrouilles.

    ❖ The end has no end.


Personnalité utilisée : Jayma Mays.
Code de validation : Éducation.
Multi-compte? : Nope.

Moi, c'est Marine. J'ai dix-neuf ans et j'habite en Seine-Maritime. Voilà en gros ce que je peux dire. Pour ce qui est de mon niveau de connexion, il sera en fonction de mes horaires de boulot.


Dernière édition par Frederiekke D. Foster le Sam 4 Sep - 21:04, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Duggan
Admin
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/08/2010
Crédits : Baby gone
Pseudo/Prénom : Chloé

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Philosophie
Addiction: Les cheese-cake de mon patissier. Une tuerie!
Pense-bête:

MessageSujet: Re: FREDERIEKKE - Une prof pas comme les autres... [FINI]   Sam 4 Sep - 18:23

Je crois qu'on ne pouvait pas faire meilleur choix d'avatars. :p
Je te souhaite bienvenue et j'espère que tu te plairas ici!
Bonne chance pour ta fiche. :love:

_________________
    I hurt myself today to see if I still feel. I focus on the pain, the only thing that's real. The needle tears a hole, the old familiar sting. Try to kill it all away but I remember everything...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonie Caldwell

avatar

Messages : 84
Date de naissance : 17/01/1993
Date d'inscription : 02/09/2010
Âge : 25
Crédits : MARIKODEAR.
Pseudo/Prénom : LAFEMMEMYSTERE. (-mais lou, ça ira.-)

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Culture Française.
Addiction: Les hommes, le champagne, les framboises et bien entendu, la littérature française.
Pense-bête:

MessageSujet: Re: FREDERIEKKE - Une prof pas comme les autres... [FINI]   Sam 4 Sep - 18:24

Haaaa, je plussoie mille fois, Sinead ! What a Face
Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marianne Caldwell
Admin
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 22/06/2009
Pseudo/Prénom : Mariko

AU BOULOT!
Emploi/Matière: littérature anglaise classique
Addiction: les petits pots goût épinard
Pense-bête:

MessageSujet: Re: FREDERIEKKE - Une prof pas comme les autres... [FINI]   Sam 4 Sep - 18:28

Contrairement à mes prédécesseurs, je ne connais pas bien l'actrice choisie, mais je partage leur enthousiasme pour te souhaiter la bienvenue What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ltka.forumactif.org
Frederiekke D. Foster

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 04/09/2010
Crédits : vargesz and melchiorgabor
Pseudo/Prénom : Tehodie/Marine

AU BOULOT!
Emploi/Matière:
Addiction:
Pense-bête:

MessageSujet: Re: FREDERIEKKE - Une prof pas comme les autres... [FINI]   Sam 4 Sep - 21:05

    Merci à tous de votre accueil, je pense avoir terminée ma fiche. Toutefois, s'il y a quoi que ce soit à changer je le ferais sans problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinead Duggan
Admin
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 20/08/2010
Crédits : Baby gone
Pseudo/Prénom : Chloé

AU BOULOT!
Emploi/Matière: Philosophie
Addiction: Les cheese-cake de mon patissier. Une tuerie!
Pense-bête:

MessageSujet: Re: FREDERIEKKE - Une prof pas comme les autres... [FINI]   Sam 4 Sep - 21:36

C'est une très bonne fiche, et j'aime beaucoup le caractère de Frede (je me permets, j'arrive pas à écrire tout ton prénom héhé :p)
Sans soucis, je te valide et je te souhaite un bon jeu chez LTKA! I love you

_________________
    I hurt myself today to see if I still feel. I focus on the pain, the only thing that's real. The needle tears a hole, the old familiar sting. Try to kill it all away but I remember everything...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FREDERIEKKE - Une prof pas comme les autres... [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
FREDERIEKKE - Une prof pas comme les autres... [FINI]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une prof pas comme les autres(Fini)
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEAVE THE KIDS ALONE. :: Votre personnage. :: CONCOURS D'ADMISSION :: Viens martyriser les gosses-
Sauter vers: